Article : Triangulation de signes - Lycée Jean Monnet (Aurillac)

Résumé de la production
À partir d’un ligne finie de signes + et –, on construit un triangle en écrivant au-dessous de cette ligne celle formée des produits de deux signes consécutifs ; on recommence et, la longueur de ligne diminuant de 1 à chaque étape, on aboutit à une ligne d’un seul signe. Le triangle est équilibré s’il y a en tout autant de signes + que de signes –. Un certain nombre de résultats sont obtenus sur les propriétés de ces triangles de signes : stabilité par symétrie, rotation et superposition. Par programmation, les triangles de signes équilibrés sont dénombrés jusqu'à une longueur de ligne de 15.
Mots clés
jeu combinatoire
suite récurrente